Créer un site internet

Sabrina hedde voyance et soin accompagnatrice mieux etre samhain fetes des morts

Samhain - La fête des morts

De ses origines jusqu'aux rituels que vous pouvez faire pour la célébrer.

Origines, Croyances et Traditions

Dans la mythologie celtique irlandaise, ils ne comptaient que deux saisons : la saison claire et la saison sombre et Samhain marque le début de cette dernière.

C’est une célébration druidique qui existe depuis 3 millénaires, elle correspond à la nuit entre le 31 Octobre et le 1er Novembre, nuit où le voile entre le monde des vivants et celui des morts est levé, permettant aux esprits comme aux vivants de circuler à leur guise d’un monde à l’autre pendant quelques heures.

A l’origine, elle était célébrée par de grands rassemblements qui avaientt une durée variable selon les peuples qui la célébraient,  chez les anglo-saxons sept jours (3 jours avant et 3 jours après le 31 Octobre) ou chez les gaulois 3 jours – « Jour 1 : le premier jour était consacré à la mémoire des grands hommes disparus. Jour 2 : Cette journée était la fête de tous les morts.- Jour 3 : La dernière journée était celle des réjouissances et de la fête », mais les réjouissances pouvaient se prolonger sur quinze jours.

Agrémentés de banquets rituels et de sacrifices (lorsque les druides pensaient qu’un humain avait été possédé par un mauvais esprit qui a profité que les voiles soient levés pour rendre possession d’un corps), elle était placée sous l’autorité des druides et du Roi, était obligatoire et toutes absences étaient punies de mort.

D’après certaines croyances populaires c’était le moment où le Dieu de la mort annonçait les morts de l’année ou la « réincarnation », à mon sens être absent ce soir là c’était prendre le risque d’être ajouter à la liste (rire) d’où la superstition.

Dans la pratique, cette nuit étant un moment d’ouverture entre les mondes, on faisait en sorte de ne pas attirer les mauvais esprits, pour cela on éteignait le feu de la cheminé et on se rassemblait à l’extérieur autour de grands feux allumés par les druides au centre d’un cercle représentant le soleil, ils étaient allumés  à la tombée de la nuit pour faire perdurer la lumière contre la nuit et c’est à partir de ce feu que les gens rallumaient leurs cheminées le lendemain matin.

Cette nuit là,on se déguisait de façon effrayante afin de duper les revenants en leur faisant croire que l’on était des leurs et on sortait le soir avec des betteraves ou des navets creusés et  découpés avec des visages effrayants. La tradition voulait que l’on laisse un plateau rempli de fruits et légumes de saison à l’extérieur de la maison pour honorer les disparus mais aussi que l’on mette des chandelles le long de la route pour permettre aux esprits de trouver leur chemin, on les mettaient dans des citrouilles afin qu’elles soient protéger du vent.

Avec le temps et l’arrivée du Christianisme, Samhain,  comme la plupart des fêtes païennes, a été interdite, laissant place à la Toussaint (fêtes de tous les Saints) et à la fête des morts, qui en soit a permis de faire perdurer son existence.

Rituels pour célébrer Samhain

Voilà des idées de rituels que vous pouvez faire dans la nuit du 31 Octobre au 1er Novembre mais n’hésitez pas à faire vos propres recherches si vous sentez qu’il vous manque quelque chose ou bien pour être au plus près des traditions d’antan. Je vous encourage à créer votre propre rituel en prenant ce qui vous plait, ce qui vous parle, qui correspond à votre mode de vie et vos croyances ou encore pour vous adapter à votre lieu de vie, tout à l’intention qu’on lui donne, un simple moment de recueillement peut être bien plus puissant qu’une mise en scène sans intention. Donc suivez votre instinct et mettez-y du cœur.

Vous pouvez demandez à vos ancêtres, à vos guides ou divinité de vous apporter leur aide durant ce moment d’épuration où vous vous débarrassez de ce qui vous desservait. Quand vous avez terminé,  pensez à les remercier de leur présence à vos côtés et pour l’aide qu’ils vous ont apporté.

Des émotions peuvent sortir durant ce rituel, accueillez-les car tout ce dont elles ont besoin c’est d’être entendu pour s’apaiser. Gardez à l’esprit que c’est un moment pour vous délester, pour retrouver votre légère et pour célébrer un nouveau cycle qui commence.  

Avant minuit :

C’est la fin de l’année, le moment de clôturer un cycle.

  • Faites brûler une chandelle (un chauffe-plat fera très bien l’affaire) que vous laisserez bruler entièrement en mémoire de vos disparus. (vous pouvez la mettre dans l’évier ou dans un contenant qui ne craint pas la chaleur pour prévenir tout risque d’incendie).
  • Préparez-vous un repas de saison pour après la cérémonie ou quelques fruits de saisons si cela vous faites trop tard pour diner.
  • Faites un point sur l’année qui vient de s’écouler en prenant le temps d’identifier vos peurs, les mécanismes qui vous ont bridés, ce qui vous a fait du bien et ce que vous de fait de bien et écrivez sur des bouts de papier les habitudes, souvenirs ou schémas que vous souhaitez laisser derrière vous.
  • Préparez votre autel avec des bougies, des chandelles (banche, orange ou rouge), de l’encens ou des plantes séchées à faire brûler (bois de santal, Myrrhe, lavande, oliban, laurier, cannelle, sauge , If etc…) , votre chaudron ou un récipient qui résiste à la chaleur et qui est dédié à vos rituels et une corbeille ( ou directement sur l’autel) des fruits et des légumes de saison en offrande aux défunts. Pour ma part j’aime aussi que les 4 éléments (l’eau dans un calice ou un récipient, le feu sera représenté par les bougies, la terre vous pouvez utiliser du sel ou de la terre que vous aurez trouvé dehors, l’air par la fumée de l’encens) soient représentés et pour l’occasion vous pouvez ajouter des photo de vos disparus.
  • Prévoyez vos cartes et oracles

A partir de minuit :

  • Allumez vos bougies, chandelles, et lanternes
  • Faites brûler vos plantes et encens
  • Brulez vos petits bouts de papier
  • Faites un tirage pour l’année à venir avec un tirage à 4 cartes ( une pour chaque saison), à 8 cartes ( qui représentent chaque sabbats) ou encore à 12 cartes ( pour chaque mois de l’année).
  • Célébrez le nouveau cycle qui commence avec un repas de saison, en buvant un verre de vin ou de bière (avec modération bien sûr et ne prenez pas de risque si vous conduisez), en écrivant vos nouveaux objectifs (professionnel, personnel ou intérieur) ce que vous vous souhaitez pour la suite.
  • Dansez, riez, célébrez les cycles de la vie.
  • Remerciez vos ancêtres et célébrez-les.

Je vous souhaite une belle fête des morts, une belle Toussaints et une belle Samhain

Sabrina H.

celebration paienne fetes des morts samhain sabrina hedde voyance et soin accompagnatrice mieux-etre

Ajouter un commentaire